Les Libéraux-Radicaux Genève

Une police qui nous plaise et nous rassure

Après les événements tragiques de Paris on a vu des policiers être applaudis par la foule. Ce n’était pas le moindre des développements positifs ayant suivi le drame. Sans désirer bien sûr un tel choc ayant suscité une réaction théâtrale, on aimerait vivre tous aux côtés d’une police qui nous plaise et nous rassure. On la veut proche, impeccable, efficace, disciplinée. Ainsi à Genève et pour les habitants de Genève. La loi soumise au verdict du peuple répond  à cette demande. Certes, il arrive que des policiers tracassent de braves citoyens pour des peccadilles : stationnement prolongé, vitesse à peine excessive et autres…Ce sont des cas où un abord correct, respectueux devrait être toujours de mise. Tout abus d’autorité, toute approche brusque et autoritaire de la personne devraient être absentes de ces cas là. En revanche, nous voulons sentir la protection des policiers contre les délinquants, les criminels qui s’en prennent aux patrimoines et aux personnes. Nous voulons les remercier et les honorer. Nous voulons défendre les forces de l’ordre, –nos forces pour notre ordre démocratique et nos libertés–, contre les attaques et les dénigrements qui partent trop souvent des effluves politiciennes.  Envers les délinquants et les criminels nous souhaitons une police efficace et une justice sévère, sans aucune complaisance.

Cette police doit nécessairement être sous la responsabilité et le contrôle de l’autorité politique. Les policiers devraient comprendre, ressentir l’impératif d’une organisation rationnelle, d’une discipline  logiquement apparentée à la discipline militaire. Les syndicats de la police genevoise ont trop pris de mauvaises  habitudes revendicatrices, ont trop oublié la caractéristique de leur charge qui implique avant tout l’esprit de service. On leur demande une haute tenue de comportement et d’image. La fameuse grève de l’uniforme a été très mal perçue dans la population.  Aux yeux de certains défenseurs toujours fidèles de la police, tel l’auteur de ces lignes, cette manifestation avait presque quelque chose de honteux. On ne voudrait plus jamais voir cela. Eh oui, mesdames et messieurs les policiers, parce que l’on a une très haute idée de votre mission au service de la population on vous désire exemplaires.

Alors, bien sûr, il faut examiner les éléments de la loi avant de voter ; particulièrement les nouveautés. Elles sont clairement très bienvenues. Mais au-delà de ces points concrets, nous attendons de cette loi un esprit nouveau, un corps apaisé connaissant ses droits mais conscient avant tout de son devoir. Oui nous voulons une police respectée, qui nous plaise et nous rassure.

Commentaires

Submit your comment

Please enter your name

Your name is required

Please enter a valid email address

An email address is required

Please enter your message